Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2015

La sémiotique de Peirce

Il s'agit ici de classifier le significatif, en Français, avec des mots. 

http://www.signosemio.com/peirce/semiotique.asp

Le théoricien dont on reprend les classifications est américain : Charles Peirce. (prononcez "perce").

D'abord le monde est trine, c'est à dire ternaire: tout est trois. 

1) La sémiotique est formée de 3 "fonctions": le signe, l'objet et le signifiant. 

ici signifiant = representamen (désolé), le signifiant interprète, agit, et se trouve être lui même un signe, qui reproduit la danse éternelle de la semiosis, ad infinitum. 

2) Chaque signe peut se manifester de 3 manières, comme qualité, évènement, ou convention. 

Peirce dirait comme qualisigne, sinsigne ou légisigne.

3) Le signe peut renvoyer à l'objet de plusieurs manières, comme une icône, un index ou un symbole.

4) Chaque signifiant peut être une variable, une proposition ou un argument. 

Peirce dirait un rhème, un dicsigne ou un argument. 

5) A partir de là, toute les expressions significatives se trouvent classifiées. Une signification se trouvant formée d'une sorte de signe, d'une sorte de renvoi à l'objet et d'une sorte de signifiant.

En vertu de la hiérarchie des ternarités, le troisième se trouvant supérieur au second et lui même au premier, et comme toute signification comme signe, objet et signifiant se trouve ainsi classée, on ne trouvera de signification que comme objet d'arité inférieure à son signe, et de signifiant que d'arité inférieure à son objet.

Ce qui nous fait seulement 10 significations: 

1) qualité, icone, variable : un sentiment vague 

2) évènement, icone, variable : une figurine 

3) évènement, index, variable : un cri 

4) évènement, index, proposition : l'orientation d'une girouette  

5) convention, icone, variable : une onomatopée "cocorico"

6) convention, index, variable : un désignateur  "ceci"

7) convention, index, proposition: un feu rouge (il y a une condition)

8) convention, symbole, variable: un nom commun "pomme"

9) convention, symbole, proposition : une proposition "il pleut"

10) convention , symbole, argument : une demande de fermer la fenêtre "il fait froid"

 

6) Continuons: 

Il y a les indices, les icônes et les symboles.

Les indices appartiennent au monde, alors que le icônes lui sont rajoutées.

Les icônes ont un lien de ressemblance avec l'objet, alors que les symboles selon Pierce expriment une convention sociale, l'exemple type étant la balance qui symbolise la justice. 

Le symbole: un signe qui renvoie à l’objet qu’il dénote en vertu d’une loi, d’ordinaire une association d’idées générales, qui détermine l’interprétation du symbole par référence à cet objet. 

Les commentaires sont fermés.