Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les élections législatives

Pour mieux se confronter à la réalité, il convient de donner son avis dans les phases intermédiaires, alors que le destin n'a pas encore frappé. 

Au lendemain du premier tour des élections législatives, "Ensemble" a une microscopique avance 25,75/25,66 sur la NUPES, d'après le ministère de l'intérieur, débunkant ainsi la fake news du Monde qui à 6h30 annonce toujours sur son site le chiffre 26,10/25,81 en faveur de NUPES en vigueur à 22 h la veille... Incompétence et propagande quand tu nous tiens... 

Bon, Mélanchon s'est planté en fait, et des sondages récents lui donnaient beaucoup plus, sa prétention à être premier ministre, qui lui était monté à la tête, était vaine. Macron reste, en dépit de toute rationalité, de tout examen objectif de sa personne, de ses politiques, et de son entourage, au pouvoir. 

Une majorité relative ? On ne voit pas bien si elle lui sera gênante, tant la NUPES, vaste coalition de carpes et de lapins et qui va exploser dès la semaine prochaine, si cela n'est pas le cas dés celle-ci, n'a pas d'existence et que son échec est patent, malgré tous les cris de victoire. Maintenant cible unique de tous, son islamo gauchisme assurera une majorité absolue à son adversaire et il pourra partir en retraite la tête relevée, à défaut d'être haute.

La France s'abandonne à sa déprime prudente et l'indexation des retraites en quoi les retraités croient, plus le chèque carburant qui a calmé les gilets jaunes déjà calmés par leur oeil en moins, ont suffit à persuader tout le monde que tout va continuer comme avant. Education, Immigration, Industrie, Dette, Agriculture sont en ruines, l'Europe est un dégueulis belliciste sans stratégie ni puissance qui va se faire saigner à blanc, et tout le monde est content. 

J'ai espéré une victoire Russe rapide, avant les présidentielles, puis une plus lente, avant les législatives. L'Ukraine a tenu jusque-là, sans que le moindre débat, la moindre prudence, la moindre lucidité ne change rien à la course à l'abime qui se continua en silence. Aucune information, aucune explication, un tombereau de mensonges éhontés, et d'indicibles stupidités. 

Electeur de Zemmour, j'ai fait zinc % , encore pire que d'habitude et donc me réfugie dans ma tristesse. Je m'en vais voter NUPES, tient, la semaine prochaine, cela me fera passer pour un mec ouvert dans certains milieux et me permettra encore une fois de perdre, je vais finir par aimer ça. 

 

Écrire un commentaire

Optionnel